in

Paris égale le real madrid

Paris égale le real madrid
  1. football
  2. psg

François Kulawik
15/09/2022 06h56

Précédent
Suivant

  • 1/12

    Kylian Mbappé

    L’avant-centre du PSG et des Bleus a parfois fait les mauvais choix.

  • 2/12

    Kylian Mbappé (6/10)

    Remuant, percutant et généreux dans l’effort, il a été une option sur toutes les offensives parisiennes ou presque. Buteur décisif, il a néanmoins péché à plusieurs reprises dans le dernier geste, parfois par excès d’individualisme.

  • 3/12

    Gianluigi Donnarumma (6/10)

    Malgré des errements une fois encore dans son jeu au pied, il s’est montré focus et solide sur ses appuis quand la situation l’exigeait.

  • 4/12

    Danilo Pereira (4.5/10)

    Contraint de jouer les pompiers de service en défense en l’absence de Kimpembe, il a tardé à trouver le bon rythme. Parfois dépassé, il n’a pas sombré pour autant.

  • 5/12

    Marquinhos (5/10)

    Le patron de l’arrière-garde parisienne a tenu la baraque tant bien que mal au plus fort de la tempête israélienne. On l’a connu plus serein néanmoins.

  • 6/12

    Sergio Ramos (4.5/10)

    Il a su compenser ses lacunes physiques par son expérience et sa science du placement. Quelques oublis et moments chauds toutefois à son passif.

  • 7/12

    Nordi Mukiele (4/10)

    En difficulté sur ses arrières, souvent pris dans son dos, il a peiné à s’entendre avec Messi notamment à l’offensive, pour un écot trop insuffisant aux avant-postes. Remplacé par Achraf Hakimi à la 83e minute.

  • 8/12

    Vitinha (4.5/10)

    Il a souffert de la comparaison à côté de l’hyperactif Verratti, manquant de volume et d’impact à la récupération. Galtier ne s’y est pas trompé en le rappelant en premier sur le banc. Remplacé par Fabian Ruiz à la 74e minute.

  • 9/12

    Marco Verratti (5.5/10)

    Il s’est employé à colmater les brèches une grosse demi-heure durant, au plus fort de la poussée du Maccabi. Crédité du reste d’une belle passe décisive pour Neymar.

  • 10/12

    Nuno Mendes (5.5/10)

    On l’a connu plus percutant, mais il n’a pas ménagé ses efforts dans son couloir. Pas toujours précis dans le repli, il a eu le mérite de toujours offrir une option à ses partenaires.

  • 11/12

    Lionel Messi (7/10)

    S’il a tardé à se mettre en branle, l’Argentin n’en a pas moins été l’élément clef de cette partie côté parisien. Son égalisation, précieuse, est tombée à-propos, comme son ouverture lumineuse pour Mbappé sur le but du 2-1. De tous les bons coups parisiens ou presque.

  • 12/12

    Kylian Mbappé (6/10)

    Remuant, percutant et généreux dans l’effort, il a été une option sur toutes les offensives parisiennes ou presque. Buteur décisif, il a néanmoins péché à plusieurs reprises dans le dernier geste, parfois par excès d’individualisme. Remplacé par Carlos Soler à la 90e+1 minute.

Malgré les difficultés éprouvées par le PSG, mercredi, face au  Maccabi Haïfa, le club de la capitale a égalé un record détenu par le Real Madrid.

Le PSG a souffert de manière inattendue face au Maccabi Haïfa. Retombés dans leurs travers de la saison dernière, les Parisiens ont dû attendre les vingt dernières minutes pour prendre la mesure de leurs hôtes.

Lire aussi :Le gros coup de gueule de NeymarLa soirée « records » de Messi
 

Le club de la capitale l’a finalement emporté 3-1 et a ainsi enchaîné un 40e match consécutif en phase de groupes de la Ligue des champions en marquant au moins un but. De quoi lui permettre d’égaler le record en la matière, détenu par le Real Madrid avec 40 matches enchaîné entre novembre 2008 et septembre 2015.

What do you think?