in

Al-Khelaïfi lâché par le Qatar  ?

Al-Khelaïfi lâché par le Qatar  ?

Certains membres de la famille qatarie ne semblent pas sur la même ligne que Nasser Al-Khelaïfi après la nouvelle désillusion vécue par le PSG à Madrid (3-1), mercredi.

Le camouflet vécu par le PSG sur la pelouse de Santiago Bernabeu va inévitablement laisser des traces. Venu devant les micros après la défaite (3-1) concédée par les troupes de Mauricio Pochettino, Leonardo a bien tenté d’expliquer qu’il « ne fallait pas tout jeter à la poubelle », l’élimination face au Real Madrid et ses circonstances une fois encore traumatisantes augurent de grands changements.

Lire aussi : Neymar sort du silence et se lâche !

 

Donné sur le départ depuis de longs mois, Mauricio Pochettino vit sans aucun doute ses derniers mois à la tête du club de la capitale. Leonardo, dont l’avenir apparaissait lui aussi incertain avant cet énième échec, apparaît lui aussi sur la sellette. Et la question se pose concernant Nasser Al-Khelaïfi, l’homme fort du PSG depuis le rachat du club par QSI. Si l’heure n’est clairement pas à un désengagement du Qatar, qui plus est avec la Coupe du monde qui se profile, ce nouvel échec sur la scène européenne fragilise forcément le président parisien.

L’excuse de l’arbitrage ne tien pas

Et si Nasser Al-Khelaïfi pourrait avoir la tentation de se réfugier derrière l’arbitrage, conséquence du premier but inscrit par Karim Benzema et précédé d’une charge du Français sur Gianluigi Donnarumma alors qu’il s’apprêtait à dégager, la famille de l’Emir ne semble pas partager la vision des choses du président du PSG. « L’arbitre a été bon. Pas d’excuse irréaliste », a ainsi commenté Mohammed bin Hamad bin Khalifa Al Thani, le frère de l’Emir du Qatar, après le match. Et ce alors que Nasser Al-Khelaïfi et Leonardo pourraient payer au prix fort leur accès de rage à l’issue de la rencontre.

Fou de rage au coup de sifflet final, le dirigeant qatari est en effet descendu dans les couloirs de Santiago Bernabeu pour demander des comptes à l’arbitre. « », a-t-il écrit dans son rapport et l’UEFA a d’ores et déjà ouvert une enquête qui pourrait valoir une lourde suspension à Nasser Al-Khelaïfi. Et un départ ? Revenu au PSG à l’été 2019, Leonardo avait en effet dû quitter le club après avoir été suspendu un an par la commission d’appel de la FFF pour avoir bousculé l’arbitre Alexandre Castro après un match face à Valenciennes.

What do you think?